Vous êtes ici

COMMENT RÉPONDRE AUX EFFETS DU COVID-19 SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

26.11.2020

COMMENT RÉPONDRE AUX EFFETS DU COVID-19 SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

            Promouvoir la reprise économique et la croissance de l'emploi

 

Conférence virtuelle

 INSCRIPTION

 

SOCSO - SPE Malaisie/AMSEP

26 novembre 2020

de 14:30 à 17:00 (GMT+8)

 

Introduction

La pandémie de Covid-19, dont les effets furent dévastateurs à travers le monde tout au long du premier semestre 2020, ne montre toujours aucun signe de ralentissement. À ce jour, le virus a infecté plus de 30 millions de personnes et en a tué plus d'un million. Cela a des conséquences dramatiques non seulement pour les patients et leurs familles, mais aussi pour l'économie mondiale, qui est soumise à des chocs sans précédent au niveau de l'offre et de la demande. En raison de la baisse des ventes et de l'arrêt des opérations, de nombreux employés ont été mis à pied ou licenciés, avec peu de chances de trouver un nouvel emploi tant que l'économie stagne.

 

Si aucun secteur économique n'a été épargné par le ralentissement, les impacts se font particulièrement ressentir dans les secteurs du tourisme et de l'industrie, qui sont particulièrement sensibles à toute évolution de la circulation mondiale des biens et des personnes. C'est un énorme problème pour la région Asie-Pacifique, où 4 pays à eux seuls - la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l'Inde - représentent collectivement plus de 40% de la production manufacturière mondiale (Division des statistiques des Nations Unies, 2018). Les fabricants de ces pays souffrent alors que la pandémie émousse la demande et retarde la chaîne d'approvisionnement. Entre-temps, les restrictions de voyage ont nui aux zones à forte activité touristique de toute la région, lesquelles accueillaient, avant l'épidémie, près d'un quart des voyageurs du monde. Les nations dépendantes du tourisme, comme la Thaïlande et la Malaisie, sont les plus menacées par le déclin soudain du secteur, dont on prévoit une baisse de fréquentation de 60 à 80 % cette année (Organisation mondiale du tourisme des Nations unies, 2020). 

 

Bien que la pandémie ait effectivement frappé durement les personnes occupant un emploi formel, les travailleurs de l'économie informelle sont bien plus mal lotis encore car ils ne disposent pas de filets de sécurité sociale pour les protéger d'une perte soudaine de revenus. C’est d’autant plus inquiétant que le secteur informel emploie jusqu'à 70% des travailleurs des économies émergentes (Banque mondiale, 2020), qui abondent dans la région, par exemple. Vietnam, Philippines. La croissance économique future de la région sera compromise si les moyens de subsistance de ces travailleurs sont détruits.

 

Outre les secteurs économiques, les experts économiques des agences internationales de développement telles que l'ONU sont de plus en plus nombreux à constater que certaines catégories de la population, telles que les jeunes et les femmes sont particulièrement affectées par la pandémie. Cela s'explique en partie par le fait que les jeunes et les femmes sont surreprésentés dans l'économie informelle précaire - on estime que 70% de toutes les femmes actives (Nations Unies, 2020) et 77% des jeunes travaillant sont engagés dans un emploi informel (Nations Unies, 2020). Il est dès lors essentiel de prendre en compte les besoins de ces groupes vulnérables dans tout plan de relance économique afin de garantir que les acquis de la participation des femmes au marché du Travail ne soient pas anéantis et que les jeunes puissent occuper des postes rémunérés à la mesure de leurs qualifications. Pour parvenir à une reprise économique rapide, durable et équitable, nous proposons de mettre en œuvre des plans de reprise économique Covid-19 en mettant un accent particulier sur les secteurs et les populations les plus touchées.

 

 

 

Le thème principal de la conférence sera :

 

Promouvoir la reprise économique et la croissance de l'emploi

 

•Concevoir des plans de relance économique qui :

a. Stimulent la demande de biens et services

b. Encouragent les employeurs à embaucher et à retenir du personnel

 

 

•Proposer des politiques pour soutenir les secteurs et les populations les plus touchées, par ex. tourisme, femmes qui travaillent, économie informelle.

 

Public cible

 

Des représentants :

 

1. des pays membres de l'AMSEP

2. des organisations internationales spécialisées dans les questions du travail

3. du gouvernement malais

4. d’universités

 

Objectifs

 

1. Elaborer des stratégies pour stimuler la croissance économique et la création d'emplois

2. Proposer des politiques pour protéger les groupes vulnérables et soutenir les industries gravement touchées

3. Promouvoir la coopération et l'apprentissage mutuel entre les pays membres de l'AMSEP

 

 Programme (GMT +8)

14:30   Ouverture

 

            Mr. Yeong-don Na 

            Président du KEIS et Vice-Président de l’AMSEP Asie-Pacifique

    

            Dr. Mohammed Azman

            SOCSO CEO

   

 

14:55   Session 1 Soutien aux plans de relance économique

            

           

•    Stabilisation de l'économie malaisienne grâce à la mise en œuvre du système d'assurance emploi (SAE) ainsi que du portail national des services de l'emploi « MYFutureJobs »

 

Intervenant : M. Ummar Jai Kumar Abdullah

Chef de département, Division des services d'analyse de l'information en matière d'emploi, SOCSO (Malaisie)

 

•    Le Plan national d'Investissement en Compétences

 

Intervenante : Maud Venturini

Chef du département de l'ingénierie de la formation, Direction du développement des compétences pour les territoires, Pôle emploi (France)

 

•    Les systèmes d'information du marché du travail au service des politiques de relance

 

Intervenant : Pr. Pedro Martins 

Économiste spécialiste du travail et professeur à l'université Queen Mary de Londres, avec SOCIEUX+

 

 15:50   PAUSE

 

            

15:55  Session 2: Proposition de politiques de soutien aux secteurs et populations les plus touchés

 

 

•    Vue d'ensemble des politiques de l'emploi en insistant sur les mesures spécifiques de soutien aux entreprises

 

Intervenant : M. Sher Singh Verick

Chef de l'unité Stratégies pour l'emploi au sein du département "Emploi, marché du Travail et Jeunesse" de l'OIT, Genève

 

•    Politique de maintien de l'emploi mise en place par la Corée du Sud face au COVID-19

 

Intervenant : M. Jiyoung Yoon 

Directeur de la coopération internationale, Service coréen d'information en matière d'emploi (KEIS)

 

•    Politiques et mesures de soutien du SPE en faveur des entreprises en Tunisie

 

Intervenant : M. Hichem Bousaïd

Directeur des services aux entreprises, ANETI 

 

            

16:40    Faire face à la crise - Coopérer et partager l'expertise technique et internationale, les outils et les méthodes : la réponse SOCIEUX+ aux nouvelles priorités

 

Intervenant : Thierry FIQUET

Conseiller Technique et de Développement (Travail et Emploi) - SOCIEUX+

 

16:45    Discours de clôture

 

M. Abdelmoumine El Madani, Président de l'AMSEP et Président Directeur Général de l'ANAPEC

 

 

Pays: 
Malaisie
Region: 
Asie et Pacifique