Vous êtes ici

Le programme “Garantie Jeunesse” pour prévenir le chômage des jeunes

17.10.2017 to 18.10.2017

Formulaire d'inscription en ligne

 

Formulaire de réservation  Hôtel

 

Programme

Aspects pratiques

Les marchés de l'emploi régionaux et nationaux se sont toujours préoccupés des groupes dits vulnérables: les jeunes, les femmes et les personnes souffrant d'un handicap, principalement. Les services publics d'emploi cherchent sans surprise à améliorer le taux d'emploi de ces groupes.

 

Selon les chiffres, les jeunes peinent à décrocher un emploi en Europe, et à se sortir de la situation difficile qui est la leur. En effet, le taux de chômage parmi les jeunes y est très élevé. Bien que le nombre de jeunes (moins de 25 ans) au chômage au sein de l'Union Européenne soit descendu à 3,9 millions, en avril 2017, soit 475.000 de moins qu'en février 2016, et que les taux en pourcentage soient passés de 19,3% à 17,3%, le chômage des jeunes sur le continent reste malgré tout élevé de manière générale et très variable entre États, allant de 6,6% en Allemagne à 45,2% en Grèce, 41,5% en Espagne et 35,2% en Italie (statistiques Eurostat).  

Les États membres de l'UE ont reconnu l'importance et la sévérité du problème que pose le chômage des jeunes, et ont pris toute la mesure des conséquences négatives qu'il pourrait avoir à l'avenir. Une série de mesures concrètes a été mise en place afin de soutenir les jeunes dans leur recherche d'emploi, leur formation et leur développement professionnel. Par ailleurs, l'accès à l'éducation s'inscrit dans la liste des droits fondamentaux garantis par la Convention européenne de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales. L'UE a, en outre, désigné les réformes en matière d'éducation comme une priorité pour les gouvernements des États membres, en signant le Traité de Lisbonne et en participant aux Processus de Bologne et de Copenhague. Le marché du travail est seul véritable juge du succès d'une éucation, cependant. De fait, l'emploi est un prérequis d'importance pour qui cherche une vie décente et prospère, tout pays et groupe social confondu.

Toutes les données pertinentes pointent dans la même direction: le chômage est les plus gros défi auquel les jeunes font face en Bosnie-Herzégovine, un chômage situé à un taux de 60%. De ce total, 13,4% sont sans emploi depuis moins de 12 mois, 50% depuis plus de 2 ans et 20% depuis plus de 5 ans.   

Quels services l'Union européenne propose-t-elle pour pallier ces taux de chômage problématiques?

Quatre mesures concrètes ont déjà été mises en place pour booster l'emploi des jeunes:

  • Le programme Garantie Jeunesse: afin d'assurer au groupe des moins de 25 ans une offre d'emploi de qualité, une éducation continue, un poste d'apprenti ou de stagiaire dans les quatre mois après être entré au chômage ou après avoir quitté l'éducation formelle;

 

  • L'Initiative pour l'emploi des jeunes: un fond européen pour soutenir les jeunes dans les régions où le taux de chômage excède les 25%;

 

  • Le cadre européen pour un apprentissage ou stage de qualité: afin de faciliter le transition entre études et travail;

 

  • La mobilité de la main-d'oeuvre: afin d'aider les jeunes européens à trouver un emploi, un stage ou un apprentissage dans un autre État de l'Union.

 

Ces mesures sont fortement appuyées par le Conseil européen, qui a dénoncé le chômage des jeunes comme une problématique pressante et qui, à travers ses décisions, a établi les lignes directrices suivantes pour les actions futures:

  • Intensifier et pré-approvisionner l'Initiative pour l'emploi des jeunes; 
  • Accélérer la mise en oeuvre de la Garantie Jeunesse;
  • Améliorer la mobilité des jeunes et impliquer davantage les partenaires sociaux.

 

Le programme Garantie Jeunesse ne garantit pas d'emploi; il s'agit davantage d'un outil politique conçu pour promouvoir des réformes structurelles qui assurent une activation la plus rapide possible des jeunes afin de leur permettre de continuer leur formation ou de rester en contact avec le marché du travail. L'objectif derrière cette mesure est d'éviter que les jeunes en période d'inactivité ne chutent dans le chômage à long terme et doivent dès lors relever des défis plus grands pour réintégrer un marché de l'emploi dynamique.

 

La conérence de Sarajevo constituera une belle occasion de présenter les succès et expériences rencontrés dans le cadre des programmes pour l'emploi des jeunes, en particulier le programme Garantie Jeunesse. À travers cet événement, les membres et partenaires sont invités à étudier les expériences vécues, les défis à relever et les idées à approfondir.

Pays: 
Bosnie-Herzégovine
Region: 
Europe