Vous êtes ici

Maroc: Les médias sociaux comme canal performant de délivrance des prestations aux chercheurs d’emploi : expérience de l’ANAPEC

07 avril 2017

Avec plus de 1,87 milliards de personnes utilisant Facebook chaque mois d’une manière active , l’ouverture sur ce canal, en plus des autres médias sociaux, est aujourd’hui indispensable. La majorité de ces utilisateurs se trouvent dans la tranche d’âge où l’on trouve les jeunes chercheurs d’emploi que les SPE cherchent toujours à cibler d’une manière efficace. 

 

On entend par réseau social toute plateforme web permettant de mettre en relation des individus pour former des communautés. Depuis Novembre 2013, l’ANAPEC a fait le choix d’une présence sur les réseaux sociaux avec la mise en place et la personnalisation graphique et éditoriale de plusieurs espaces : une page Facebook (le canal qui a connu le plus de présence de l’ANAPEC et la réalisation de plus d’échanges), un compte Twitter, et des pages Viadeo, LinkedIn et Google+. 

 

Cette stratégie permet d’échanger d’une manière ciblée, efficace et quotidienne avec les différents types de clientèle: chercheurs d’emploi, porteurs de projets, employeurs, institutions et presse. 

 

A travers un planning de publication hebdomadaire, l’ANAPEC publie des offres d’emploi, des conseils, des informations concernant les programmes qu’elle met en œuvre, des événements, des actualités, etc.

 

Facebook, toujours incontournable :

 

 

Etant le réseau social le plus utilisé au Maroc, l’ANAPEC a fait le choix d’investir dans une page Facebook officielle qui a pu décrocher le label de « Page Vérifiée ». La page permet un échange direct avec les chercheurs d’emploi ; en 2016, la page a pu satisfaire plus de 14.770 requêtes et questions différentes. La gestion de ces flux importants de questions est rendu possible avec une organisation en équipe qui garantit dans la majorité des cas la délivrance d’une réponse personnalisée dans un délai maximal de 4h.

 

Au-delà de l’avantage d’interactivité qu’offre Facebook, la plateforme est idéale pour la promotion d’une manière ciblée, à travers le sponsoring des publications, des offres d’emploi en masse ou à difficultés et des programmes de formation en cours. Le retour sur investissement est très positif en comparaison avec d’autres canaux de diffusion d’information, ce qui a été démontré plusieurs fois lors de campagnes de communication.

 

La page Facebook a valu à  l’ANAPEC le prix National de l’Administration Electronique «e-mtiaz» pour la catégorie « e-participation communautaire » le 21 décembre 2016 lors d'une cérémonie organisée à Rabat. 

 

 

Les sites de partage de contenu :

 

Faisant partie des médias sociaux, les sites de partage de contenu permettent de partager du contenu multimédia (images, vidéos, documents, etc.) avec une large communauté d’internautes. L’ANAPEC est présente aujourd’hui sur Youtube, le premier site mondial pour le partage des vidéos, et SlideShare, l’un des meilleures plates-formes de partage de diapositives et documents.

 

La chaine Youtube de l’ANAPEC compte aujourd’hui 122 vidéos réparties entre des films pédagogiques, des capsules conseil, des événements, des reportages à propos de l’ANAPEC et de l’emploi, en plus de l’émission de téléréalité en emploi Kan Kalab Aala Khadma. SlideShare  est utilisé pour le partage des supports de communication, notamment les dépliants sur les CV, les Lettres de motivation et d’entretien d’embauche, ainsi que des diapositives « zoom sur des emploi-métiers ».

 

En 2014, l’ANAPEC a produit 19 capsules de conseils d’une durée de 2 minutes traitant plusieurs thématiques comme l’entretien d’embauche, le CV, la recherche d’emploi, l’objectif professionnel, etc. Ces capsules ont été diffusées sur la télévision, le portail, et la page Facebook, et ont été visualisées 63 946 fois sur la chaîne Youtube de l’ANAPEC.

 

 

Et les effets négatifs ?

 

Beaucoup d’institutions, entreprises et organisations redoutent une présence sur les médias sociaux de peur d’avoir des réactions négatives, voire même injurieuses des internautes. Pour les SPE, le risque est encore plus prononcé puisque leur cible qui est prioritairement les chercheurs d’emploi, ne peut être satisfaite que si elle trouve un emploi, ce qui augmente encore le risque des réactions négatives.

 

Pourtant, d’après notre expérience, les interactions négatives avec les internautes sur les réseaux sociaux ne représentent qu’un pourcentage très gérable et concerne généralement des idées reçues sur le fonctionnement et les missions de l’ANAPEC et sur la recherche d’emploi en général.

 

Pour minimiser le risque, vous devez avoir une équipe spécialement dédiée à l’animation et à la modération de votre présence sur les médias sociaux, qu’elle soit en interne ou rattachée à une agence digitale qui vous accompagne.

 

ANAPEC

 

Cliquez sur les liens suivants pour accéder aux différents réseaux sociaux de l'ANAPEC:

FACEBOOK  TWITTER  VIADEO  LINKEDIN  GOOGLE+  YOUTUBE  SLIDESHARE