Vous êtes ici

Perspectives concernant le marché du travail 2020-2021 , Arbetsförmedlingen's

09 juillet 2020
Perspectives concernant le marché du travail 2020-2021 , Arbetsförmedlingen's

Perspectives concernant le marché du travail 2020-2021 (Arbetsförmedlingen's -Service public de l'emploi suédois) 

Document complet

 

Résumé

 

L'activité économique est incontestablement impactée par la pandémie

 

La pandémie qui sévit encore actuellement a rapidement entraîné une réduction de l'activité économique mondiale. Les restrictions et les mesures prises pour réduire la propagation de l'infection ont contribué à une nette diminution de l'activité économique en Suède. L'enquête menée par Arbetsförmedlingen (Service public suédois de l'emploi) auprès des employeurs privés au printemps 2020 révèle que les attentes concernant la demande de biens et de services à venir sont faibles. Arbetsförmedlingen évalue que la croissance économique suédoise connaîtra un net ralentissement en 2020 et qu'une reprise interviendra en 2021. Toutefois, une grande incertitude plane quant à l'évolution future.

 

Le nombre de salariés diminuera au cours des années 2020 et 2021

 

En raison de la pandémie et de ses effets sur l'économie et le marché du travail suédois, le nombre de travailleurs devrait diminuer pour la première fois depuis la crise financière de 2008 - 2009. Cependant, les courbes du marché de l'emploi avaient déjà accusé un net ralentissement à l'automne 2019, et la crise contribue à accélérer cette tendance.

 

Le chômage augmente pendant la période considérée 

 

La crise en cours et le fort déclin de l'activité économique devraient entraîner une réduction de la population active au cours de cette période. Cela résulte notamment du fait que davantage de personnes sont censées commencer des études, mais aussi du fait que les personnes moins intégrées au marché seront plus enclines à abandonner la vie active lorsque la concurrence pour les emplois disponibles s'intensifiera. Le nombre de chômeurs inscrits à l'Arbetsförmedlingen devrait continuer à augmenter sensiblement au cours des prochains trimestres pour atteindre plus de 600 000 chômeurs déclarés au premier trimestre 2021.

 

Les défis majeurs du marché du travail

 

La hausse du chômage représente un défi majeur pour l'ensemble de la société. Arbetsförmedlingen met l'accent sur quatre défis du marché du travail en 2020 et 2021 : 

•Situation plus difficile pour les nouveaux arrivants sur le marché du travail

•La restructuration accroît les déséquilibres sur le marché du travail 

•Le chômage de longue durée atteint des niveaux records

•Modification des conditions de mise en œuvre de la politique du marché du travail

 

Une situation plus difficile pour les nouveaux arrivants sur le marché du travail

 

Les premiers à se retrouver au chômage lorsque la demande de travail diminue sont les personnes occupant un emploi temporaire et les nouveaux actifs, en particulier les jeunes et les personnes nées à l'étranger, arrivant sur le marché du travail. En même temps, le remaniement structurel du marché du travail peut avoir pour effet de ne pas permettre à tous les emplois, comme ceux du commerce de détail, de reprendre après la crise. 

 

Être détenteur d’un diplôme de l'enseignement secondaire supérieur constitue l’atout le plus déterminant pour accéder au marché du travail. En outre, ce niveau de scolarité conditionne l'accès à l'enseignement supérieur. Pour ceux qui envisagent de poursuivre leurs études, le moment est bien choisi pour le faire.

 

La restructuration accroît les déséquilibres sur le marché du travail

 

Les effets de la pandémie vont accélérer la transformation structurelle que connaît actuellement le marché du travail. C'est ce que l’on constate, notamment, chez certains employeurs qui avaient déjà planifié des mesures d'économie et qui effectuent à présent ces changements plus tôt que prévu. Parallèlement, une pénurie prolongée de main-d'œuvre a créé un besoin de nouvelles méthodes de travail et de réorganisation structurelle dans certaines parties du secteur des services publics. La restructuration risque désormais d'accroître davantage le déséquilibre sur le marché du travail, car de plus en plus de personnes ne possèdent pas les compétences requises.

 

Le chômage de longue durée atteint des niveaux records 

 

Même avant la crise, de nombreux chômeurs de longue durée étaient inscrits à l'Arbetsförmedlingen. La crise actuelle a entraîné une situation encore plus difficile pour les chômeurs de longue durée. Lorsque la demande de main-d'œuvre s'est temporairement ou complètement arrêtée dans des secteurs offrant des emplois de base sur le marché du travail, les perspectives pour les chômeurs de longue durée se sont assombries. La durée de la crise augmente également le risque qu'un plus grand nombre de personnes quittent définitivement la vie active et se retrouvent ainsi dans une situation d'exclusion à long terme.

 

Modification des conditions de mise en œuvre de la politique du marché du travail 

 

Pour faire face à la forte augmentation du nombre de chômeurs, Arbetsförmedlingen doit procéder à une redistribution des ressources et des efforts. L'augmentation du nombre de chômeurs inscrits entraîne une charge de travail accrue, tandis que Arbetsförmedlingen se doit de fixer des priorités. L'accent est principalement mis sur la réception des notifications et sur la prise en charge des personnes nouvellement inscrites. Les chômeurs doivent bénéficier de leurs allocations de chômage, mais aussi d'un bon soutien et d'une bonne prise en charge afin de maintenir le contact avec le marché du travail. Arbetsförmedlingen insiste sur l'importance du développement des compétences, en étant pro-actif et en essayant de maintenir le contact avec le marché du travail.